Qui sommes-nous ? Quelles sont nos valeurs ?​

Des citoyennes et des citoyens impliqués dans la vie de la commune, réunis autour de la volonté de porter une ambition écologique, sociale et démocratique pour la ville de La Montagne.

Historique

Décembre 2013, des personnes motivées se lancent dans la constitution d’une liste citoyenne porteuse d’une alternative politique sur la commune. C’est la naissance de « Donnons du relief à La Montagne ». Quelques propositions d’alors sont :

  • Maintenir l’aéroport de Nantes-Atlantique et préserver le bocage à Notre-Dame-des-Landes.
  • Repenser l’urbanisme pour préserver les zones humides et la biodiversité (notamment sur la zone de La Gaudinière).
  • Créer une cuisine centrale pour les écoles et favoriser une restauration locale et bio.
  • Mettre en place une réflexion collective (parents, enseignants, animateurs, associations) concernant les rythmes scolaires.

Un groupe municipal soutenu par une association

Lors des élections de mars 2014, 49 voix séparent la liste « Donnons du relief » de la liste majoritaire. Cinq élus « Du Relief » siègent au conseil municipal et valorisent les idées mises en avant pendant la campagne. Parallèlement, l’association Du Relief à La Montagne est créée pour accompagner le groupe d’élus, et poursuivre la dynamique citoyenne.

De nombreuses actions au service de la population montagnarde

Depuis, l’association « Du relief à la Montagne » a multiplié les actions au service des citoyens : publication d’un journal, organisation d’une fête populaire, de réunions publiques…

La première gazette “Ouvala Montagne” est parue en décembre 2015, suivie de neuf autres éditions. Ce journal d’information sur la vie locale a permis d’expliquer certaines divergences concernant la politique communale, mais aussi de présenter des expériences innovantes réalisées par des municipalités ailleurs en France.

Les 3 éditions de la fête de la Moule citoyenne ont permis d’aller à la rencontre des habitants et de partager une soirée festive et conviviale ouverte à tous, sur l’espace public.

L’association a également organisé une multitude d’actions citoyennes : des réunions publiques (transports, Gaudinière, Linky), un recours contre le projet d’urbanisation de la zone humide de la Gaudinière, des forums de discussion ouverts à tous et toutes, des ateliers urbanisme. Elle a participé au lancement d’une pétition pour l’amélioration des transports en commun en Sud-Loire.

Le constat actuel

Les actions menées ces 6 années et les réunions publiques organisées depuis septembre permettent de relever plusieurs problématiques :

  • La densification urbaine parfois qualifiée de simple « bétonisation » ;
  • Les problèmes de mobilité : faible cadence, lenteur et parfois saturation des transports en commun, sécurisation des mobilités douces (piétons, cyclistes…), embouteillages automobiles (accès au périphérique) ;
  • Les questions liées à l’enfance et à la jeunesse (absence de Relais Assistantes Maternelles, dissolution de l’Adèle, accompagnement des adolescents…) ;
  • La faiblesse de la vie démocratique locale (absence de réunion publique organisée par la mairie sur la question de l’urbanisation de la Gaudinière…).

Parallèlement, nous avons constaté une véritable dynamique citoyenne sur le territoire. Le dense tissu associatif montagnard témoigne d’un engagement actif de nombreux.ses habitant.es confirmé par la participation de la population aux réunions publiques ou par le nombre de signataires de la pétition transport (+ de 1500). 

Au cours de ces six années, certains des fondateurs ou soutiens de « Donnons du relief à La Montagne » sont partis, d’autres ont rejoint le collectif et sont venus apporter leur pierre à cet édifice solide parce qu’il repose sur un socle de valeurs partagées.

L’équipe actuelle

La complémentarité des parcours de vie, des engagements et des compétences caractérise l’équipe de Donnons du relief à La Montagne. Au sein de ce collectif collaborent des retraités, des actifs, un étudiant, des militants syndicaux, des responsables et bénévoles associatifs, des travailleurs sociaux, des enseignants, des salariés et chefs d’entreprises, des entrepreneurs, des professeurs, des personnes issues du monde de l’entreprise, du secteur associatif, de la fonction publique…

Au-delà de cette diversité des parcours de vie et des profils professionnels, la cohésion de l’équipe s’appuie sur la force et la variété des motivations de chacun : culture, cadre et qualité de vie, sport, mobilité, économie locale, éducation, écologie, aménagement du territoire, démocratie et participation des habitants. 

Mais surtout  ce qui nous réunit, c’est l’envie d’agir collectivement pour l’intérêt général et la volonté de mettre en avant l’écologie, la démocratie et la solidarité.

Nos valeurs

Une liste citoyenne, écologiste, indépendante des partis politiques, dont la volonté est de favoriser l’engagement démocratique de la population dans le but d’améliorer la qualité du cadre de vie de tous et toutes.

Démocratie : informer, écouter, impliquer les citoyens

L’équipe, tout en assumant ses responsabilités, est au service de la démocratie, c’est-à-dire au service de la population. Les experts de la commune, ce sont les habitants. Ils sont les mieux placés pour construire la ville dans laquelle ils vivent au quotidien.

La démocratie n’existe que si les citoyens s’en emparent. Encore faut-il que l’équipe municipale leur donne les moyens de s’impliquer dans la vie de leur cité.

Notre objectif est de les impliquer dans l’émergence des projets, la construction des solutions, les prises de décision, grâce à des méthodes inclusives et coopératives (transparence de l’information, sollicitation individuelle, soutien aux initiatives). 

Ces valeurs et préoccupations se concrétisent dans nos pratiques. Nous voulons permettre à tous de les porter et de les construire :

  • en invitant chacun.e à participer à la vie municipale et à la réalisation de projets concrets,
  • en permettant l’expression de tous,
  • en soutenant les initiatives individuelles et collectives sur le territoire.

Justice sociale et solidarité

La démocratie n’a pas de sens sans la solidarité qui permet à chacun de vivre dignement.

Parce que la société crée des injustices sociales, l’équipe s’engage à lutter contre toutes les formes de discrimination et d’injustice, en participant à la redistribution des richesses, en donnant les moyens d’accès aux ressources matérielles, sociales et culturelles nécessaires pour assurer à tous les habitant.e.s une vie digne, en assurant la protection des plus faibles et la sécurité physique et matérielle de tous. 

La vie digne, c’est ce qui permet de se préoccuper de la démocratie, du bien commun.

Écologie 

La crise écologique est une réalité concrète aujourd’hui. Elle se manifeste par le réchauffement climatique, la chute de la biodiversité ou encore les maladies environnementales (cancers, allergie respiratoire…). 

L’équipe pose comme principe que toute décision politique communale tiendra compte de la préservation voire de la régénération de notre environnement. 

Les premiers impactés par les dégradations de l’environnement sont les plus fragiles. Les pollutions de toutes sortes touchent d’abord la santé des enfants et des personnes âgées.

Les personnes en situation de précarité financière sont encore plus fragilisées par des habitations mal isolées : soit elles se chauffent et sont obligées d’y consacrer une grosse part de leur budget, soit elles supportent des températures très peu confortables.  

Une politique écologique est nécessairement une politique sociale.